SCANDI NOIR - Recherche + Développement

31 Mai-11 Juin 2019 + 5 Juillet-16 Juillet 2019 - Copenhague, Danemark. 

Le projet Scandi Noir est le premier projet majeur de no comment. Cette idée coïncide avec notre nouveau mandat et tente d'adapter le thriller Scandinave sur scène afin de disséquer certains problèmes sociaux contre un contexte de meurtres et de secrets.  En prenant comme exemple des maitres du genre comme Henning Mankell, Camilla Lackberg ou Ragnar Jonasson, ainsi que des séries télé comme The Bridge ou The Killing, cette création est une expérimentation dans la forme. 

Ce projet constitue la première phase du Nordic Highway Project - la naissance d'un réseau créatif de collaborations artistiques, qui reliera le Canada, l'Angleterre et le Danemark. D'autres projets à venir. Après le succès du Oh Canada! F(eh)stival, on espère générer assez d'enthousiasme pour un réseau international pour contrer la croissance de l'individualisation dans la société. 
 

Cette phase de recherche et de développement est en collaboration avec le HIT LAB et la House of International Theatre (HIT) à Copenhague, Danemark. Nous aimerions remercier Michael Wighton, Jeremy Thomas-Poulsen, ainsi que toute l'équipe à HIT pour leur soutien. 

http://www.houseofinternationaltheatre.dk/michael-wighton/hit-lab-core/ 

For this project, we acknowledge the support of the Canada Council for the Arts. 

Pour ce projet, nous remercions le Conseil des Arts du Canada de son soutien. 

www.canadacouncil.ca

SCANDI NOIR - Recherche + Développement

Le projet Scandi Noir est le premier projet majeur de no comment. Cette idée coïncide avec notre nouveau mandat et tente d'adapter le thriller Scandinave sur scène afin de disséquer certains problèmes sociaux contre un contexte de meurtres et de secrets.  En prenant comme exemple des maitres du genre comme Henning Mankell, Camilla Lackberg ou Ragnar Jonasson, ainsi que des séries télé comme The Bridge ou The Killing, cette création est une expérimentation dans la forme. 

Ce projet constitue la première phase du Nordic Highway Project - la naissance d'un réseau créatif de collaborations artistiques, qui reliera le Canada, l'Angleterre et le Danemark. D'autres projets à venir. Après le succès du Oh Canada! F(eh)stival, on espère générer assez d'enthousiasme pour un réseau international pour contrer la croissance de l'individualisation dans la société. 
 

Cette phase de recherche et de développement est en collaboration avec le HIT LAB et la House of International Theatre (HIT) à Copenhague, Danemark. Nous aimerions remercier Michael Wighton, Jeremy Thomas-Poulsen, ainsi que toute l'équipe à HIT pour leur soutien. 

http://www.houseofinternationaltheatre.dk/michael-wighton/hit-lab-core/ 

For this project, we acknowledge the support of the Canada Council for the Arts. 

Pour ce projet, nous remercions le Conseil des Arts du Canada de son soutien. 

www.canadacouncil.ca

Our intention with this concept is to open a dialogue around models of making and producing. This is why we are designing this event and inviting other curious and creative risk takers in Vancouver to join us. 

For us, S C R A T C H takes two pillars of making theatre - form + process - and places them on a collision course. 

Curation for each edition is focused around a provocation - for S C R A T C H (1) it is  ENCOUNTER  

Production // no comment. th(é)âtre

Concept // Cory Haas + Natasha Zacher

Recherche + Développement // Membres du HIT LAB à Copenhague - Hyo Cortzen, Serafina Cusack. Claudia Domenici, Lena Edvardsen, Constantin Gindele, Fjölnir Gíslason, Nynne Holmen, Candace Job, Nina Voit & Dawn Wall

This concept was born from our time in the UK - making theatre there made it clear how vital the scratch night structure is to creation. Scratch Nights are integral to any making process in a wide range of practices. They challenge several key points in current producing models:

  1. No product approach – we are all about process here. We are looking for unfinished work, questions, starting points, or building blocks. 

  2. Complicit audience – we’re not hiding behind our process. Audiences come in knowing what they are in for but unlike a reading or a 10 minute product, they get to see creative decisions, they witness artistic risk, they play an active part in the creation process.

  3. Challenge of linear process + modern hierarchy of making – it doesn’t need to be the beginning of a piece, it doesn’t even have to be in your piece at all - we want to rethink the top to bottom structure and make it a much more horizontal process. 

  4. Exquisite time pressure – no scratch piece is longer than 25 minutes – we challenge you to distill what you want to say + how you are doing it – in 10 to 25 minutes – create, clarify, communicate.

These key concepts are deeply rooted in aspects of postmodern thinking and performance. We are interested in how elements of theatre comes into contact with each other and other art forms – how they wrestle, how they dance and how they function together.